L’impression de pistolets en 3D : le logiciel disponible dès le 1er août. Et ce n’est que le début…

Russel-Aurore Bouchard

Russel-Aurore Bouchard

Russel-Aurore Bouchard (née Russel Bouchard le 4 octobre 1948 à Chicoutimi) est une écrivaine et historienne québécoise habitant la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elle s'est spécialisée dans l'histoire de cette région et a produit de nombreuses publications sur ce sujet. Ses derniers ouvrages sur l'ethnogenèse du Peuple métis de la Boréalie québécoise lui valent, aujourd'hui, d'être reconnue comme une spécialiste en ce domaine ainsi que le lien de mémoire de son peuple.
Russel-Aurore Bouchard

Ne vous avais-je pas informé de ce qui s’en venait dans mon mémoire rédigé en vue de la commission parlementaire instituée par les libéraux du Québec pour la loi 64 (le fameux registre inutile et ingérable) ainsi que dans mon livre consacré au faux débat sur les armes à feu ? Vous pensez que le Canada va pouvoir contrôler la situation en devenir avec sa Loi C-71 ? C’est continuer de rêver en couleur à la mode des bisounours et être complètement à côté de la plaque.

M. Trudeau, on est en 2018, et le monde change à la vitesse grand V. Et on est en Amérique du Nord, l’usine mondiale d’armes à feu. Le Canada n’est ni l’Australie, ni l’Angleterre, ni le Japon. Nous ne vivons pas sur une île perdue du Pacifique. Nous avons la plus grande frontière terrestre non gardée et notre voisin est le pourvoyeur mondial de pistolets en tous genres. Que le gouvernement libéral continue d’écouter les pleureuses de Polytechnique qui gagnent bien leur vie en jouant les victimes éternelles devant les caméras et les diseuses de bonne aventure qu’il a réquisitionnées pour les conseillers [sic] et il fonce droit dans le mur. Et la saisie, l’hiver dernier, des quelques 600 pistolets mitrailleurs et silencieux, fabrication maison, à Montréal, donne déjà une idée de ce qui s’en vient.

Je suis dans les armes à feu depuis mon adolescence. J’ai publié une multitude de livres sur le sujet, j’ai pratiqué l’armurerie professionnelle pendant 25 ans, et j’ai été en mesure de constater à quel point les choses ont évolué et vont vite dans ce secteur. Vous avez pas idée ! Déjà, sur YouTube, on peut avoir des vidéos à l’infini et complètes qui montrent comment fabriquer son pistolet dans sa remise. Efficacité assurée, discrétion totale et impossibilité de contrôle.

Il ne suffit pas de le dire en campagne électorale, il faut le réaliser. Et ce n’est pas avec un projet de loi qui tire sur vos bons sujets que vous allez améliorer la sécurité des Canadiens, mais en vous en faisant des alliés. Car ce sont eux, ces honnêtes citoyens, ces chasseurs, ces tireurs sportifs et ces collectionneurs respectueux des lois qui peuvent réellement aider. Pas en les matraquants de lois liberticides qui aiguisent leur méfiance à l’égard du gouvernement et qui n’auront aucune incidence sur les criminels armés illégalement. Mais en les amenant à contribuer avec l’État et la Justice à contrer cette criminalité grandissante. Comprenez que nous ne sommes pas vos ennemis, mais vos meilleurs alliés…