Le Canada Run des Hells Angels, c’est en fin de semaine !

C’est au Québec que les Hells Angels tiendront le plus gros rassemblement de motards du Canada. L’événement pourrait regrouper plus de 700 motards, dont les 450 membres en règle des Hells du pays, ainsi que des aspirants et des portes-couleurs de ses nombreux clubs supporteurs.

L’événement cette année se tiendra en Montérégie à Saint-Charles-sur-Richelieu. La dernière fois que les Hells ont tenu leur « Canada Run » au Québec, c’est en 2008, sur un terrain de camping et à la piste de course Sanair, à Saint-Pie, en Montérégie. Lors de cet événement la police n’avait rapporté aucun incident.

Comme vous l’avez lu dans un autre article, le porte-parole de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, nous boude une fois de plus. Donc nous allons vous rapporter les commentaires qu’il a tenu à ses amis de TVA.

L’inspecteur Guy Lapointe croit que les Hells veulent planter un drapeau et faire une démonstration de force.

« Ils veulent afficher leurs couleurs, ils veulent se montrer, on va se montrer, nous aussi on va afficher nos couleurs », s’exclame-t-il.

La SQ semble vraiment en mode panique en vue du rassemblement. Beaucoup de reportages ou articles dictés par les forces de l’ordre envers les motards sont faits par les médias québécois.

Le porte-parole de la SQ, Guy Lapointe, semble vraiment inquiet de la popularité des motards, les comparant à la série télé Sons of Anarchy, chose qu’il martèle presque à chaque entrevue.

Donc, nous pouvons nous attendre à beaucoup de barrages policiers afin de pouvoir refaire leurs albums photos comme ils aiment si bien le dire dans les médias.

 

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus