Un délinquant sexuel n’a pu être extradé aux États-Unis

Pascal Bergeron

Pascal Bergeron

Pascal Bergeron est le fondateur et le président actuel du journal Le Peuple – Les vrais enjeux. Il travaille à bâtir un nouveau média sérieux, fiable et documenté qui permettra aux gens d'obtenir un point de vue différent sur les défis que doivent affronter nos sociétés occidentales. Il considère que l'un des grands problèmes est le manque de diversité d'information et d'opinions dans le monde des médias traditionnels. Il déplore aussi les attaques constantes sur nos libertés.
Pascal Bergeron

Le Nigérian Adesanya Prince, qui avait tenté d’entrer illégalement au Canada par le chemin Roxham, n’a pu être extradé aux États-Unis comme prévu. Le juge Daniel Royer, de la Cour supérieure du Québec, a rejeté la demande d’extradition, jugeant les documents remis par les autorités américaines d’« irrecevables » et d’« inexacts ».

Selon le juge, le coeur de l’argumentaire de la demande d’extradition était erroné. L’accusé a donc été remis en liberté et arrêté de nouveau cette semaine, après que les autorités américaines eurent annoncé qu’elles entameraient de nouvelles procédures d’extradition.

Adesanya Prince avait été arrêté en mai dernier par des agents de la GRC au moment où il tentait d’entrer illégalement au Canada. Il avait auparavant plaidé coupable dans une cour de Houston, aux États-Unis, à des chefs d’accusation de possession et de distribution de pornographie juvénile. Il avait été libéré moyennant une caution et devait obtenir sa sentence le 10 mai, mais il s’était enfui au Canada entre-temps.

Selon les documents de la cour, en janvier 2017, Prince avait envoyé à un collègue de travail trois vidéos à partir de son téléphone cellulaire, dont deux présentaient des actes de zoophilie impliquant des chiens, tandis que l’autre montrait une agression sexuelle sur un bébé.

Il a comparu au palais de justice de Montréal vendredi matin et restera derrière les barreaux jusqu’à sa prochaine comparution.

Sources de l’article : Radio-Canada (Via Le Peuple – Les vrais enjeux)

Source de la photo :  Donnée