MONTRÉAL : UN DRAPEAU BIEN EN VUE ?

perreault-pieces

Depuis son élection, la nouvelle mairesse de Montréal, Valérie Plante, ne veut pas voir de drapeau du Québec à l’hôtel de ville.

Suite à des remarques en provenance de nombreux citoyens, la mairesse de Montréal tente une réponse : « J’accepte de revoir la politique de pavoisement du drapeau du Québec lors des événements officiels. »

Et, le plus sérieusement du monde, elle ajoute : « Mais ça ne se fera pas en un coup de baguette magique. C’est plus complexe que ça en a l’air ».

À mon avis, c’est tout simplement aberrant et insultant d’entendre Valérie Plante.

Les faits :

– La Ville de Montréal est une entité créée de toute pièce par le gouvernement du Québec, comme toutes les villes et municipalités sur son territoire.
De plus, le gouvernement du Québec peut, à sa guise, mettre une ville en tutelle en cas de mauvaise gestion et/ou toutes autres raisons majeures.
Il serait superflu de démontrer ce fait; la Ville de Laval est un bel exemple.

– L’article 1 du Règlement sur le drapeau (D-12.1, r. 2) déclare qu’« à titre d’emblème national, le drapeau du Québec doit être déployé de façon officielle par une institution publique ou un établissement relevant de l’Administration gouvernementale afin d’identifier son appartenance à cette dernière ».

– L’article 4 vient préciser ce principe en ordonnant que le drapeau du Québec soit déployé non seulement sur l’édifice où siège le conseil d’une municipalité, mais aussi « en tout lieu où cette dernière déploie sa bannière ». Ces dispositions ont préséance sur toute réglementation ou pratique municipale.

Il est bien triste de réaliser que, tout comme Denis Coderre qui répétait constamment que la ville de Montréal était un gouvernement, ce qui est totalement faux, la mairesse actuelle manque de respect flagrant concernant ce dossier.

Il faut réellement prendre les citoyens pour des idiots lorsque la mairesse parle de complexité et de baguette magique.
Je crois que madame Plante souffre plutôt d’un complexe d’infériorité totalement ridicule et non nécessaire dans une administration municipale.

Lors de la campagne électorale à Montréal le 5 novembre 2017, je prenais clairement position.

La Ville de Montréal doit afficher clairement le drapeau du Québec, autant à l’hôtel de ville que dans les bureaux administratifs des arrondissements.

Je n’ai pas changé d’avis et ce n’est pas mon intention.

 

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus