Une candidate caquiste nargue la SAQ

Le 7 août dernier, la candidate de la CAQ dans Verdun – Nicole Leduc – s’est installée aux abords d’une succursale de la SAQ de l’île des Sœurs, pour vanter les mérites de la « libéralisation » de notre économie.

Comme nous le savons, la Coalition Avenir Québec s’engage à « mettre fin au monopole de la SAQ ». Déjà que 5500 employé(e)s sont présentement en grève pour améliorer leurs conditions de travail, cette effronterie de la caquiste a choqué des délégué(e)s syndicaux qui ont ensuite produit un tract anti-privatisation le 9 août (voir photo ci-dessous).

Jean-François Guay

Plusieurs syndiqué(e)s sont également intervenu(e)s sur sa page officielle de campagne pour faire valoir leur mécontentement.

Mme Nicole Leduc est une femme d’affaires ayant fait fortune dans le privé, en tant que cofondatrice de la compagnie de transport Orléans Express. La CAQ est-elle un parti pour gens d’affaires?

Le 23 août, dès le lendemain d’une journée de grève, la candidate est encore une fois venue se poster près d’une succursale de la SAQ, cette fois-ci durant la vente trottoir rue Wellington.

La déléguée de la région est allée à son kiosque pour lui demander ce que la CAQ prévoyait faire des sociétés d’État. Mme Leduc a simplement répondu qu’elle souhaitait se débarrasser des « petits amis libéraux » et que c’est François Legault qui en deviendrait le vrai boss.

 

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus