L’hypocrisie de La Meute

Aidez DixQuatre en partageant et likant !
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages

Xavier Camus

Prof de philosophie au Collège Ahuntsic et blogueur. Résolument progressiste, je valorise l’égalité en droit et de fait de tous les êtres humains. Je m’intéresse tout particulièrement aux questions de racisme, d’islamophobie et à l’essor de l’extrême-droite identitaire. Pour finir, je suis pour l’émancipation des peuples, puis pour l’émancipation et la reconnaissance des minorités plurielles.

Depuis quelques semaines, le groupe d’extrême droite La Meute mène une campagne de harcèlement aux quatre coins de la province, afin de faire valoir son « manifeste » et influencer la campagne électorale.

À Joliette, des militant(e)s xénophobes avaient notamment tenté d’introduire le bureau électoral de Québec solidaire, pour narguer les progressistes. C’était bien sûr de l’intimidation.

Autre chose qui était passée sous le radar.

Le 25 août, ils avaient vandalisé un centre communautaire musulman de Joliette (photo ci-dessous), en laissant également une copie de leur « manifeste » dans la boîte aux lettres.

Nul besoin de préciser qu’il est hautement intimidant pour une mosquée de se voir ainsi ciblée par La Meute?

Selon un témoin, un local occupé par une minorité chrétienne originaire d’Afrique, situé près du centre communautaire, fut aussi vandalisé le même jour, par La Meute.