La Meute arrive encore à faire parler d’elle dans les médias

OPINION | Samedi après-midi, le groupe anti-islam « La Meute » s’est donné rendez-vous devant le Parlement, afin de bénéficier de l’attention des médias en simulant avoir une influence quelconque sur les élections.

Comme l’a noté TVA dès la première ligne de son article : « Une centaine de membres du groupe nationaliste La Meute ont manifesté pacifiquement. » (29 sept.)

Bah oui, ils sont « une centaine », alors pourquoi leur donner autant de visibilité en couvrant leur « conférence de presse » bidon, comme si leur parole avait une grande valeur…

Au même moment, le collectif « La planète s’invite dans la campagne » a attiré près de 7000 manifestant(e)s à Montréal, et les médias n’en parlent presque pas.

Donc la centaine de néofascistes costumés en noir se sont installés devant le Parlement, sur l’air de « Tshinanu » du groupe autochtone Kashtin, chanson préférée du chef de La Meute, Sylvain « Maikan » Brouillette.

En plus de cette récupération autochtone, Brouillette a roulé les médias dans la farine en leur expliquant que son groupe raciste était plutôt de « centre-gauche ». Ils ont tous mordu à l’hameçon.

Voilà ce qu’écrit le Journal de Montréal :

« Selon M. Brouillette, La Meute « a toujours été progressiste, limite centre gauche », ajoutant une fois de plus que c’est la Coalition avenir Québec et le Parti québécois qui répondent le mieux aux causes qu’elle porte. » (29 sept.)

Même chose du côté du Soleil. Brouillette a d’ailleurs tellement apprécié ce texte qu’il l’a partagé dans leur groupe secret avec le commentaire : « Très bon article du Soleil » :

« Souvent décriée comme un groupe populiste d’extrême droite, la Meute se défend en affirmant plutôt être un groupe, oui nationaliste, mais de centre gauche. Ce positionnement sur l’échiquier politique est dû au fait que la tendance mainstream au Québec soit d’extrême gauche ».

« La Meute privilégie ainsi un vote stratégique pour la Coalition avenir Québec (CAQ) et le Parti québécois (PQ). C’est d’ailleurs dans les plateformes de ces deux partis qu’il est possible de retrouver neuf des 11 revendications de compétence provinciale formulées au printemps par le groupe, selon M. Brouillette. » (29 sept)

Ça prend pas la tête à Papineau pour comprendre que La Meute est un groupe d’extrême-droite anti-immigration et ciblant principalement les musulman(e)s. La formation était d’ailleurs accompagnée de la Storm Alliance, dont une membre a mis en ligne aujourd’hui même une vidéo dans laquelle elle aurait agressé une femme portant le hidjab.

 

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus