Le Parti conservateur croit que les libéraux nuisent à l’économie

perreault-pieces

Le 28 septembre, Andrew Scheer, le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), a diffusé une vidéo par l’intermédiaire de son compte Twitter où il accuse l’administration Trudeau d’encourager les investissements à l’étranger plutôt qu’en sol canadien.

Le chef du PCC s’est indigné de l’initiative libérale de dépenser 20 millions de dollars pour la création d’un bureau ayant « le mandat de convaincre le secteur privé d’investir dans des projets d’infrastructure dans le monde en développement ».

Une idée incohérente selon les conservateurs

M. Scheer souligne qu’il est tout à fait incohérent d’utiliser l’argent soutiré aux Canadiens pour l’investir à l’étranger plutôt que de l’employer au bénéfice de la population canadienne. Il rappelle que ces dollars pourraient profiter à la construction de nos infrastructures ou encore être utilisés pour financer nos entreprises.

Se battre pour conserver les investissements et les emplois au Canada

Selon M. Scheer, les actions effectuées par le gouvernement libéral font en sorte qu’il est dorénavant très difficile de maintenir les emplois au Canada. Il mentionne notamment les hausses d’impôts et l’introduction d’une réglementation plus stricte qui font fuir les investisseurs. Afin de remédier au problème, il affirme qu’« un gouvernement conservateur fera toujours passer les intérêts du Canada en priorité et se battra pour garder les emplois et les investissements ici au pays ».

Source de l’article : Twitter (Via Le Peuple – Les vrais enjeux)

Source de la photo : CC0

 

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus