Image default

Rouyn-Noranda : il aurait saccagé son loyer pour revendre fils et tuyaux

C’est près de 15 000 $ de dommages qui attendaient le propriétaire d’un immeuble à logements de Rouyn-Noranda, Cédric Lajoie, alors que son locataire aurait saccagé un de ses appartements dans le but de revendre ensuite les câbles et tuyaux pour faire du profit.

« Faire du cash »

C’est suite à l’appel d’une autre locataire que la gestionnaire des immeubles à logement appartenant à Cédric Lajoie, Audréanne Vendette, a demandé l’aide des policiers pour aller rencontrer le locataire de l’appartement en question. L’auteur présumé du saccage, Tommy Dupuis, aurait approché une voisine afin de lui demander de l’aide pour « faire du cash » en extrayant des murs câbles et tuyauterie. Déjà des plaintes pour bruits suspects avaient été portées à l’attention de la gestionnaire du logement dans les jours précédents.

« Les policiers ont expliqué à ma gestionnaire qu’ils pouvaient l’accompagner mais que si l’homme refusait d’ouvrir, ils étaient dans l’impossibilité de forcer la porte. »

Cédric Lajoie est le propriétaire de l'immeuble où l'appartement a été saccagé.
Cédric Lajoie est le propriétaire de l’immeuble où l’appartement a été saccagé.

« Les policiers ont expliqué à ma gestionnaire qu’ils pouvaient l’accompagner, mais que si l’homme refusait d’ouvrir, ils étaient dans l’impossibilité de forcer la porte. Elle s’est dit que tant qu’à y aller avec une voiture de police et que le locataire reste caché, elle allait y aller seule. »

En se présentant sur les lieux, Audréanne Vendette a pu constater l’étendue des dégâts causés à l’appartement. Plinthes électriques et fixtures de lumière arrachées, plafonds éventrés, murs et planchers saccagés là où des fils se trouvaient, le locataire aurait mis la main et les outils pour y accéder. Les photographies prises sur place par Mme Vendette et notre photographe confirment bien l’état dégradé du logement.


Une relation déjà trouble avec le locataire

Les relations entre le locataire et la gestionnaire de l’immeuble, madame Vendette, n’étaient pas sans ombrages. Tommy Dupuis, le locataire, avait effectué des travaux pour le compte du propriétaire de l’immeuble, mais le lien de confiance avait été rompu suite à une mésentente sur les heures effectuées par Dupuis sur une période d’environ 2 mois. La gestionnaire de l’immeuble, Audréanne Vendette, avait donc décidé de mettre fin à l’engagement du locataire comme homme de maintenance de l’immeuble qu’il habitait.

« On a pas fait d’étude de crédit, explique le propriétaire Cédric Lajoie. On savait qu’il ne passerait peut-être pas et qu’avec des travaux, il pourrait payer son loyer. »

Armes, munitions, armes blanches et stupéfiants trouvés sur place

Dans l’appartement loué par Tommy Dupuis, les policiers ont pu procéder à la saisie d’armes, notamment des pistolets à air comprimé, des munitions de calibre 12, des armes blanches et des stupéfiants. Rappelons que le suspect n’a pas résisté à son arrestation. « Étrangement, d’expliquer le propriétaire de l’immeuble Cédric Lajoie, monsieur Dupuis ne semblait pas étonné de son arrestation. C’est davantage son chien qui l’inquiétait. »

Aux dires du propriétaire de l’immeuble qui attend l’évaluation finale de l’expert en sinistre, c’est plus de 15 000 $ de dommages qui auraient été causés dans l’appartement.

Psychose toxique ? Effets des stupéfiants ?

Selon nos sources, Tommy Dupuis aurait passé des nuits entières à se consacrer à son travail d’extraction de filage. Le propriétaire du logement Cédric Lajoie croit que la consommation de stupéfiants peut être à la source du comportement de son locataire. Quoiqu’il en soit, le suspect Tommy Dupuis est détenu depuis son arrestation et doit revenir en cour aujourd’hui pour comparaître.

L’équipe de rédaction de DixQuatre s’assure de respecter des hauts standards de rigueur journalistique. Nous sommes vos yeux et vos oreilles en Abitibi-Témiscamingue.

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus