Image default

Malartic : découverte d’un corps, le décès considéré comme suspect

Le corps d’un homme dont le décès est considéré comme suspect a été découvert mercredi, dans un fossé en bordure d’un sentier près de la rue Laurier à Malartic dans la Vallée-de-l’Or. C’est un passant qui aurait fait la macabre découverte. 

Périmètre de sécurité et poste de commandement

Les policiers ont été appelés à enclencher une opération. Un périmètre de sécurité a été érigé autour du secteur où le corps a été retrouvé. Un poste de commandement a aussi été installé sur les lieux.

Des policiers ont également procédé à une enquête de voisinage pour tenter de récolter des informations susceptibles de faire avancer l’enquête auprès de possibles témoins de comportements inhabituels.

Prise en charge du corps de la victime

Vers 18 h 47, le fourgon de la morgue a pris en charge la dépouille de la victime, un homme de 38 ans. Une autopsie sera effectuée afin de déterminer les causes exactes du décès.

Les  toutes premières constatations tendent à démontrer que le corps  de la victime ne présentait pas de traces de violence.

Enquête

L’enquête a été remise entre les mains de la Division des crimes majeurs de l’Abitibi-Témiscamingue. Un technicien en identité judiciaire a également été appelé sur place. Ils tenteront de faire la lumière sur ce décès considéré comme suspect.

Toute l’équipe de DixQuatre souhaite transmette ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches éprouvés.

L’équipe de rédaction de DixQuatre s’assure de respecter des hauts standards de rigueur journalistique. Nous sommes vos yeux et vos oreilles en Abitibi-Témiscamingue.

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus