Image default

Décès de Jonathan Belley : les policiers ne seront pas accusés

Dans le dossier du décès de Jonathan Belley, les policiers ne seront pas accusés. C’est ce que le directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a annoncé au terme de l’enquête. 

Une enquête indépendante a été menée suite à la mort de Jonathan Belley

Une enquête indépendante a été menée à la suite de l’événement du 20 août 2017, survenu à La Sarre, lors duquel Jonathan Belley est décédé. L’examen du rapport d’enquête préparé par le BEI a été confié à un comité composé de deux procureurs.

Le directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a  conclu que l’analyse de la preuve ne révèle pas la commission d’une infraction criminelle par les policiers de la Sûreté du Québec (SQ).

Média en Abitibi et espace publicitaire

Les policiers avaient le droit et le devoir d’assurer la sécurité de leur personne

Dans les circonstances, les policiers avaient le droit et le devoir d’assurer la sécurité et la vie de leur personne. Ces derniers l’ont fait en utilisant la force requise pour mettre fin à la menace.

Ils ont sommé à de multiples reprises M. Belley de se rendre. Cependant, refusant d’obtempérer, il s’est rué sur les policiers avec un couteau en main, en position d’attaque tout en criant.

Devant la dangerosité et l’imminence de la situation, les policiers n’avaient donc pas d’autre choix que d’utiliser leur arme de service. Ces derniers l’ont fait afin de se protéger contre des lésions corporelles graves ou même la mort.

Ainsi, le DPCP est d’avis que l’emploi de la force par les agents de la paix était justifié en vertu de l’article 25 du Code criminel.

Circonstances entourant le décès

Le 20 août 2017, suite  à une poursuite policière qui a pris fin sur la route 393 à La Sarre, Jonathan Belley a reçu deux décharges d’arme à feu. Il a reçu ces dernière alors qu’il était sorti de son véhicule et qu’il se dirigeait en direction des policiers avec un couteau.

Monsieur Belley a par la suite été conduit au centre hospitalier de La Sarre. Malgré tous les efforts déployés par l’équipe médicale sur place, il n’a pu être réanimé. Le décès de la victime a donc été prononcé.

Décisions difficiles dans un court laps de temps

Il est à noter que les policiers sont souvent placés dans des situations où ils doivent prendre des décisions difficiles, et ce, dans un court laps de temps.

L’équipe de rédaction de DixQuatre s’assure de respecter des hauts standards de rigueur journalistique. Nous sommes vos yeux et vos oreilles en Abitibi-Témiscamingue.

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus