Le 12 décembre 2018, Justin Trudeau a trahi les Acadiens

Le 12 décembre, Justin Trudeau a trahi tout un peuple qui se bat pour sa survie depuis des siècles.

Le 12 décembre, Justin Trudeau a trahi son pays, ses valeurs et ses symboles.

Comme francophone, je suis amèrement déçu de constater que le premier ministre Trudeau a volontairement manqué une occasion unique de nommer un Acadien pour siéger comme sénateur de la Nouvelle-Écosse. Il a préféré nommer un ancien candidat libéral anglophone défait.

Depuis Sir Wilfrid Laurier, père de la Confédération, les premiers ministres successifs respectaient cet engagement de nommer un Acadien francophone afin de représenter cette communauté au Sénat. Donc, il y a toujours eu un sénateur acadien représentant la belle et grande communauté acadienne de la Nouvelle-Écosse.

Malheureusement, Justin Trudeau n’a nommé que des représentants anglophones de cette province, brisant ainsi une coutume qui servait bien la communauté acadienne de l’Atlantique. À titre d’exemple, le sénateur Comeau, un conservateur acadien néo-écossais, avait déposé et fait adopter en 2003 la Loi sur la Journée de la fête nationale des Acadiens et des Acadiennes.

Avez-vous vu un commentateur politique critiquer ce manque de respect envers les francophones? Avez-vous lu un chroniqueur crier à la trahison des Canadiens francophones dans son journal? Avez-vous vu notre télévision d’État suspendre sa programmation et condamner Justin Trudeau? Ce silence lourd de conséquences de la part des médias les rend complices de la décision de Justin Trudeau d’ignorer totalement les Acadiens de la Nouvelle-Écosse.

Non, vous n’avez rien vu parce que pendant la période de Noël, les politiciens ne trichent pas, ne mentent pas et ne se cachent pas. Trudeau a réussi à commettre ces trois fautes la même journée.

Avez-vous vu la symbolique ministre du Patrimoine, Mme Mélanie Joly, s’envelopper du drapeau acadien? Avez-vous vu son premier ministre dénoncer ses complices libéraux de la Nouvelle-Écosse? Où sont tous les défenseurs de la langue française quand vient le temps de défendre la survie du français au Canada?

Le 12 décembre, le premier ministre canadien Justin Trudeau a assuré un enterrement de première classe aux symboles de la survie francophone de la Nouvelle-Ecosse.

Aujourd’hui, le fossoyeur de la francophonie au Canada a pour nom Justin Trudeau.

Justin Trudeau a trahi les Acadiens.

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus