Un homme en crise sur la route 117

perreault-pieces

Un homme en crise sur la route 117 a mobilisé plusieurs policiers dans la nuit de vendredi à samedi. 

Selon ce que nous rapporte la SQ, le tout aurait débuté à Val-d’Or, par une querelle. Un individu se serait présenté à la résidence d’une personne et aurait proféré des menaces et commis des voies de fait à son endroit.

Il a par la suite quitté les lieux pour se diriger sur la route 117 en direction de Rouyn-Noranda. Plusieurs équipes de policiers ont été assignés afin de faire de la surveillance sur la route.

140 km/h sur une chaussée glissante

C’est dans le secteur de Rouyn-Noranda que les policiers ont été contraints, peu après 2 h du matin, de s’engager dans une poursuite sur la route 117.

Le conducteur fautif circulait à une vitesse frôlant les 140 km/h sur une chaussée glissante.

En tout premier lieu, un tapis à clous a été érigé à l’entrée de la ville soit à la hauteur du commerce Marine Lamy sur l’avenue Larivière. Le suspect a tout de même réussi à continuer sa course.

Il a réussi à rejoindre l’avenue du Lac et a eu une perte de contrôle dans une courbe le menant par le fait même dans la voie inverse. Il a continué sa route pour ensuite prendre la rue Gamble.

Maîtrisé et menotté

La poursuite s’est finalement terminée sur la rue Gamble à la hauteur du commerce Fabricville. L’homme aurait été maîtrisé et menotté.

Arrestation

Le suspect a donc été appréhendé et conduit au poste. Il pourrait faire face à une kyrielle d’accusations  notamment menaces et voies de fait.

Heureusement, personne n’a été blessé lors de cette poursuite policière.

Pour vos actualités c’est : DixQuatre.com

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus