Un professeur démolit le projet de loi C-71 sur les armes à feu

perreault-pieces

Le professeur émérite Gary Mauser a été appelé à se prononcer sur la question des armes à feu au Canada devant le Comité sénatorial permanent de la sécurité nationale et de la défense. Son constat est clair : le projet de loi C-71 qui vise à réglementer davantage les armes à feu au pays ne tient pas la route.

Les propriétaires d’armes injustement visés

Après avoir affirmé que le projet de loi était entaché de « myopie », M. Mauser a tenu à rappeler que les armes à feu étaient employées dans moins de 1 % des crimes violents. « Les couteaux sont utilisés aussi souvent que des armes à feu pour commettre des meurtres », a-t-il ajouté pour illustrer le manque de cohérence de cette initiative libérale.

Du même souffle, il a accusé les troupes de Justin Trudeau de vouloir imposer plus de restrictions aux propriétaires d’armes respectueux des lois. « Les orignaux tuent plus de Canadiens chaque année que les propriétaires d’armes à feu possédant des permis », a-t-il déclaré en brandissant l’image d’un élan d’Amérique devant les sénateurs présents.

Il estime que le gouvernement devrait mettre l’accent sur les 1 000 000 d’individus qui détiennent des armes illégalement. « Voilà les personnes que vous devriez contrôler », a-t-il lancé avant d’informer le Comité que la violence liée aux gangs de rue était un phénomène gagnant de l’importance au pays.

Un professeur démolit le projet de loi C-71 sur les armes à feu

Les conservateurs s’opposent farouchement à ce projet de loi

Les conservateurs, de leur côté, croient que par ce projet de loi, les libéraux cherchent à réinstaurer un registre sur les armes à feu par la porte arrière.

Selon la députée conservatrice Rachael Harder, le projet de loi C-71 donnerait la possibilité au gouvernement canadien de confisquer des armes légalement achetées par des citoyens respectueux des lois et permettrait également à Ottawa et à Québec de partager leurs bases de données concernant les armes enregistrées.

Le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, a déjà déclaré que « si le projet de loi C-71 est adopté cet automne, un gouvernement conservateur élu en 2019 l’abrogera et le remplacera par une loi visant les criminels, protégeant les Canadiens et respectant les amateurs de sport et les propriétaires d’armes à feu respectueux des lois ».

Voici la ou les sources de cet article : Sénat du Canada (15:01:47 à 15:13:15)

Voici la source de la photo : Capture d’écran

Un professeur démolit le projet de loi C-71 sur les armes à feu

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus