Attentats au Sri Lanka pendant la messe de Pâques : 207 morts et 450 blessés!

perreault-pieces
Au moins 207 personnes sont mortes et 450 blessées, ce matin, lors d’attentats commis au Sri Lanka, en Asie du Sud. Extrêmement sanglants, ils ont été perpétrés dans trois églises bondées pendant la messe de Pâques et dans quatre hôtels lors de repas où il y avait foule.
 

C’est ce que Dixquatre a appris de l’Agence France-Presse et du journal Le Devoir.

La vague de crimes de masse était de toute évidence coordonnée. Elle s’est étalée sur quelques heures, avec l’implication dans certains cas de kamikazes portant des ceintures explosives. Une cinquantaine d’étrangers, des occidentaux, mais aussi des Chinois, ont été victimes de ces extrémistes. Le Sri Lanka est prisé par les touristes étrangers pour ses plages de rêve, sa nature, sa verdure. La nouvelle a tout de suite fait le tour du monde. Le triste événement a été souligné par le pape François. Il célébrait alors la messe pascale et donnait sa bénédiction urbi et orbi en présence de plusieurs dizaines de milliers de gens de toutes nationalités. Internationalement, c’est l’émoi. La nouvelle de ce déchaînement de violence mortelle continue à faire le tour de la planète. Rien de tel n’avait été vue depuis la fin de la guerre civile, il y a 10 ans, On parle de huit explosions au total, six rapprochées dans la matinée (vers 8 h 30) et deux quelques heures plus tard, au Sri Lanka. Un couvre-feu a tout de suite été décrété au Sri Lanka, dont à Colombo, la capitale. Pas moins de huit personnes ont alors été arrêtées.

Ils prennent la parole

Le premier ministre, Ranil Wickremesinghe, a dénoncé ces  »lâches attaques ». L’archevêque de Colombo a appelé à « punir  » les responsables. Un commerçant, N.A. Sumanapala, s’est précipité dans l’église de la capitale, Saint-Antoine, après la conflagration.  »J’ai vu le curé de la paroisse en sortir, couvert de sang », a-t-il témoigné. C’était une marre de sang. Il y avait des morceaux de corps humains déchiquetés partout. L’église Saint-Sébastien, à Negombo (la petite Rome), à 30 kilomètres plus au nord, a aussi été attaquée. Une explosion a également eu lieu dans une église à Batticaloa, du côté oriental de l’île. Une vidéo prise dans une des églises touchées montrait l’horreur. De nombreux corps recroquevillés, le sol recouvert de décombres et de sang, des murs grêlés d’impacts.
Ici, une vidéo montrant l’explosion à l’église Saint-Antoine (Colombo).
Les hôtels touchés sont ceux de Cinnamon, de Shangri-La, de Kingsbury et de Dehiwala. Une bombe humaine a également explosé lors d’une opération policière à Orugodawatta, tuant trois policiers en plus du suicidaire.

Attentats au Sri Lanka pendant la messe de Pâques: 600 morts et blessés!

Plus d’un million de catholiques

Quelque 1,2 million de catholiques vivent au Sri Lanka. Ce pays compte 21 millions d’habitants. Les chrétiens y représentent 7 % de la population. Les catholiques sont perçus comme une force unificatrice au Sri Lanka. On en trouve autant chez les Tamouls que du côté de la majorité cinghalaise. Le Sri Lanka est majoritairement bouddhiste (70 %). Cet État compte également 12 % d’hindouistes et 10 % de musulmans.

On pointe des islamistes

Le chef de la police nationale, Pujuth Jayasundara, avait émis un avertissement à ses services, il y a 10 jours. Un mouvement islamiste appelé NTJ (National Thowheeth Jama’ath) projetait des attentats suicide contre des églises importantes et l’ambassade de l’Inde.
Le NTJ s’était fait connaître l’an dernier en lien avec des actes de vandalisme commis contre des statues bouddhistes.

La situation

L’AFP et Le Devoir affirment qu’  »en 2017, l’Alliance nationale évangélique chrétienne du Sri Lanka a recensé une centaine d’incidents contre les chrétiens dans l’île ». C’est selon un rapport du département d’État américain.  »L’an passé, les autorités ont par ailleurs décrété 12 jours d’état d’urgence pour mettre fin à des émeutes visant les musulmans dans le centre du pays. » « Et il y a eu des actes de violence ou d’intimidation continus contre la communauté chrétienne au Sri Lanka, ces dernières années ». C’est ce qu’a déclaré à l’AFP Rucki Fernando, un défenseur des droits humains.  »Mais nous n’avons rien vu de cette importance auparavant », a-t-il dit. Il a aussi dénoncé que les gouvernements du Sri Lanka ont fermé les yeux sur la violence contre les minorités en progression ces dernières années.
Pour vos actualités c’est : DixQuatre.com
Attentats au Sri Lanka pendant la messe de Pâques: 600 morts et blessés!
Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus