Accident de travail mortel à Témiscaming : La CNESST rend les conclusions de son enquête

perreault-pieces

Accident de travail mortel à Témiscaming, la CNESST rend aujourd’hui publiques les conclusions de son enquête sur l’accident ayant coûté la vie, le 21 février 2019, à M. Clifford Joly. 

M. Clifford Joly était à ce moment, opérateur d’ébrancheuse pour l’entreprise Kebaowek Land Management inc., sur le chantier forestier Crocodile dans le secteur Témiscaming, au Témiscamingue.

Rappel des faits

Le travailleur forestier effectuait des travaux d’entretien sur sa machine lorsqu’une pièce importante de cette dernière s’est détachée et l’afrappé mortellement.

Monsieur Joly a été conduit au centre hospitalier et est malheureusement décédé des suites de ses blessures.

CNESST

La CNESST a ouvert une enquête afin de déterminer les circonstances exactes qui ont mené à ce tragique événement.

Cette dernière a permis de retenir deux causes pour expliquer l’accident :

  • Le cylindre hydraulique d’inclinaison reliant la flèche monopièce à l’ébrancheuse a balancé brusquement vers le bas et frappé le travailleur à la tête alors que la goupille inférieure était expulsée;
  • La gestion des travaux de réparation mécanique en forêt sur le chantier forestier Crocodile était déficiente quant à la supervision, à la formation et à la méthode de contrôle de l’énergie gravitationnelle, exposant le travailleur au danger d’être frappé par le basculement du cylindre hydraulique d’inclinaison.

Correctifs exigés

Par ailleurs, à la suite de cet accident mortel, la CNESST a exigé que l’employeur amène des correctifs afin que les activités du chantier forestier Crocodile puissent reprendre.

Donc l’employeur devra avoir :

  • une procédure de travail pour les travaux de réparation et d’entretien de l’équipement forestier (ébrancheuse, abatteuse et débardeur) visant à identifier, à corriger et à contrôler les risques;
  • une procédure décrivant la méthode de contrôle des énergies devant être appliquée pour chaque machine;
  • un programme d’accueil pour les nouveaux travailleurs affectés aux travaux de récolte forestière pour qu’ils aient les habiletés et les connaissances requises pour accomplir de façon sécuritaire les tâches qui leur sont confiées.

Constat d’infraction

Un constat d’infraction d’un minimum de 17 179 $ a aussi été remis à Keboawek Land Management Inc. Il est à noter que pour ce type d’infraction, le montant de l’amende varie de 17 179 $ à 68 721 $ pour une première offense, et pourrait atteindre 343 607 $ en cas de récidive.

À lire également : Témiscamingue : Accident de travail mortel, l’identité de la victime dévoilée

 

 

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus