18 mois de probation pour Rodrigue Savard

perreault-pieces

Rodrigue Savard était de retour en cour ce matin au palais de justice d’Amos afin d’entendre la décision du juge dans le dossier d’intimidation à l’endroit d’un journaliste. 

Rappel des faits

Rappelons que monsieur Rodrigue Savard, gestionnaire de la page du média citoyen 10-04 Média, est accusé d’avoir harcelé un journaliste et d’avoir cerné ce dernier afin de l’empêcher de faire son travail. Les faits se sont déroulés le 24 août 2017 à la suite d’un vol qui est survenu dans un commerce se situant dans le quartier industriel d’Amos.

Le jeudi 28 mars a eu lieu le procès de Rodrigue Savard au palais de justice d’Amos. Celui-ci a duré près de 6 heures.

Décision

Le juge Thierry Potvin a rendu une décision en se rangeant aux arguments de la Couronne. Selon lui, les preuves apportées démontrent que M. Savard a empêché le plaignant de faire son travail. Il retient le chef d’accusation d’intimidation.

La Couronne proposait une probation de 12 mois ainsi que 60 heures de travaux communautaires dans un délai de 10 mois.

L’avocat de M. Savard, Me Pascal Jolicoeur, a quant à lui proposé une donation. Son client mentionnait vouloir faire un don de 500 $ à l’organisme communautaire « Le Pont » qui vient en aide aux personnes souffrant de troubles de santé mentale, une cause à laquelle il tient, connaissant lui-même des personnes ayant eu recours à cet organisme.

Au final, le juge a décidé d’une sentence suspendue, d’une probation de 18 mois et d’exemption des frais.

Ici on ne parle pas d’une personne qui revient souvent devant le tribunal. Il est certain qu’il existe une tension entre les deux personnes, ce qui a sans doute mené à cet événement. Il faut laisser la poussière retomber, a mentionné Thierry Potvin.

Conseil

Le juge Thierry Potvin en a profité en terminant pour apporter un conseil judicieux à M. Savard qui avait mentionné lors de son témoignage qu’il avait tendance à parler fort parfois.

Pour certaines personnes cela peut être intimidant.Vous allez devoir trouver une autre façon de vous exprimer. Je vous souhaite de trouver une certaine sérénité.

Probation et conditions

C’est donc une probation de 18 mois qui a été imposée à M. Savard. Ce dernier devra se conformer à des conditions notamment :

  • S’abstenir de communiquer directement ou indirectement avec le plaignant;
  • S’abstenir de faire référence directement ou indirectement au plaignant sur les réseaux sociaux;
  • Ne pas se rendre au lieu de travail ou résidence du plaignant;
  • Ne pas harceler, molester ou menacer le plaignant.

Rodrigue Savard devra également ne pas troubler l’ordre public et avoir une bonne conduite.

Sursis de sentence (ou sentence suspendue)

Dans certains cas, même si vous êtes reconnu coupable, le juge peut décider de suspendre le prononcé de votre sentence, pendant une période déterminée, et ordonner le respect de certaines conditions dans le cadre d’une probation.

Pour vos actualités c’est :  DixQuatre.com

 

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus