Noa Pothoven : Elle venait d’avoir 17 ans

perreault-pieces

Vous avez probablement entendu parler du cas de Noa Pothoven, cette adolescente de 17 ans qui a demandé à recevoir le suicide assisté.

Par : Stéphane Gagné 

Or, il semble que les faits soient flous.

On nous a d’abord dit qu’elle a reçu l’aide au suicide, puis, par la suite, un porte-parole du parlement aurait dit qu’elle s’était plutôt laissée mourir de faim. Pour ma part, j’ai un doute. Votre enfant se laisse mourir de faim; le décès n’arrivera pas de manière soudaine, on s’entend. La personne faiblira progressivement au fil des jours jusqu’à ne plus pouvoir sortir du lit ou se tenir debout.

Avouons que si elle n’as pas été euthanasiée

Si les parents la laissent mourir ainsi, ils seront accusés de négligence criminelle relativement à cette personne qui est à leur charge. Donc, les rapports disant qu’elle serait décédée en milieu hospitalier sont plausibles. À partir de là, il serait presque assuré que, si elle est décédé d’inanition, c’est qu’on ne lui a pas donné le nécessaire à sa survie par intraveineuse. Avouons que si elle n’as pas été euthanasiée, il demeure possible que, dans un sens, elle ait tout de même reçu de l’aide à mourir. L’histoire a tout de même relancé la question à savoir si l’aide à mourir aurait dû être offerte dans son cas, alors qu’elle était mineure.

Suicide assisté en bas âge?

Réflexion : à l’âge de 15 ou 16 ans, je songeais aussi au suicide. Je ne l’ai pas fait par amour pour mon chien, ma seule raison de vivre me semblait-il à l’époque. Je savais que ma famille ne l’aurait pas gardé si je « partais ». Dans ma vie adulte, j’ai vécu de nombreuses épreuves. La dernière m’a laissé salement amoché pendant 5 bonnes années, sans savoir si ça allait s’améliorer un jour. Maintenant, pensons-y; une crise, un mal qui dure 5 ans, rendu dans la cinquantaine, c’est un temps, certes une longue période, mais lorsqu’on n’a vécu que 17 ans, ça semble toute une vie! Donc l’adolescent(e) pourrait croire que c’est destiné à ne jamais se terminer! Avoir l’impression d’avoir souffert toute la vie alors qu’on n’est qu’au tout début de celle-ci est très trompeur!

De plus, on peut croire que si la période de l’enfance a été douloureuse, alors la période adulte est destinée à n’être que douleur aussi, alors que c’est faux. La période adulte qui peut durer 50-60 ans ou plus offrira forcément de bons moments, mais à 17 ans, comment le savoir? Surtout lorsque notre jugement est faussé par la douleur du moment.

Se faire prescrire des hormones pour changer de sexe à 14 ans

Donc, on pourrait croire que les règles en matière d’euthanasie devraient être les mêmes pour tout le monde, mais dans le cas de mineurs, je crois que ça ne devrait pas être automatiquement le cas. C’est pour ça que dans la société les ADULTES prennent les décisions finales, qu’on ne peut pas voter avant d’être d’âge adulte, ni acheter de cigarettes, d’alcool ou de marijuana. Bien entendu, sous ce regard, il demeure tristement ironique que, sans même la permission des parents, on puisse se faire prescrire des hormones pour changer de sexe à 14 ans, ou même se faire avorter, mais la maturité suggère néanmoins de ne pas abaisser l’âge légal pour demander l’aide à mourir, particulièrement pour les cas de problèmes mentaux.

N’aidons pas nos jeunes à mourir trop vite

Des tonnes d’adultes aujourd’hui peuvent témoigner que ça a nécessité des années d’expérimentation avant d’enfin recevoir la bonne médication qui leur a permis de vivre heureux, pleinement fonctionnels, et faire vivre leurs familles. S’ils avaient abandonné trop vite, ils n’auraient pas eu ça. Dans ce domaine, la médecine avance désormais à grands pas et l’avenir semble prometteur N’aidons pas nos jeunes à mourir trop vite. Apprenons-leur… l’espoir!

Pour vos actualités c’est : DixQuatre.com

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus