Claude Brochu écope d’une sentence suspendue pour agression sexuelle

perreault-pieces

Claude Brochu a comparu ce matin au palais de justice de Rouyn-Noranda. Ce dernier a fait face a une accusation d’agression sexuelle. 

Palais de justice de Rouyn-Noranda

L’audience d’aujourd’hui a eu lieu devant le juge Marc Grimard. Marc Lemay était en charge de défendre le dossier de Claude Brochu et la Couronne était représentée par maître Mélanie Gagné.

Maître Mélanie Gagné, procureure de la Couronne

Rappel des faits

L’agression en question a eu lieu le 16 juillet 2016, au domicile de monsieur Brochu, lors d’une soirée où de l’alcool a été consommé. La victime a choisi de rester dormir sur place avec son fils.

Alors qu’elle dormait sur un matelas installé au sous-sol, monsieur Brochu s’est glissé à l’arrière de sa victime et a commencé à la caresser tout en étant en érection. Il est à noter que la conjointe de l’époque de monsieur Brochu dormait quant à elle à l’étage.

La victime s’est alors levée et a quitté les lieux avec avec son fils.

Conséquences

La victime a livré un témoignage empreint d’émotions, d’autant plus qu’elle a dû le faire devant son agresseur. Cette dernière a mentionné qu’il y a eu plusieurs conséquences liés à l’acte que Claude Brochu a posé sur elle.

Elle dit souffrir d’un choc post-traumatique qui lui a causé des séquelles tant physiques que psychologiques, à la suite de cette agression.

J’ai fait une dépression majeure. Je doit consulter un psychologue et un psychiatre. Je suis également en arrêt de travail. 

Coupable

Claude Brochu a choisi de plaider coupable au chef d’accusation d’agression sexuelle qui pesait contre lui. Les avocats des deux parties se sont mis d’accord sur la sentence à émettre.

Claude Brochu a écopé d’une sentence suspendue avec 2 ans de probation. Il devra remettre un montant de 7000 $ à sa victime, et ce, dans un délai de 20 mois. Par contre, 2000 $ sont exigés avant le 31 décembre 2019. Il est à noter que le montant de 7000 $ a été calculé en fonction de la perte monétaire qu’a subi la victime.

De plus, il sera inscrit au registre des délinquants sexuels pour une durée de 10 ans.

Conditions 

L’accusé devra également se soumettre à une kyrielles de conditions dont :

  • Ne pas communiquer directement ou indirectement avec sa victime ses enfants et son conjoint;
  • Ne pas se rendre au domicile, au travail ou à l’établissement scolaire des personnes mentionnées ci-haut;
  • Ne pas harceler, molester sa victime;
  • Ne pas se trouver en présence physique de sa victime dans les endroits publics.

Le juge Marc Grimard tenait à rappeler que, bien que l’accusé était en état d’ébriété au moment des faits, ce n’est pas excusable. Il a dit aussi dit espérer que l’accusé a bien écouté ce que la victime venait de dire, que son son geste a provoqué un gros impact sur la vie et l’entourage de cette dernière.

Pour vos actualités c’est : DixQuatre.com

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus