Les bonbons empoisonnés du Journal de Montréal

perreault-pieces

OPINION | Si vous doutiez de l’impartialité politique du Journal de Montréal dans la présente élection, vous aviez raison. Il faut voir l’édition d’aujourd’hui, le 17 octobre 2019. À mettre dans vos annales. Tous les textes qui parlent de l’élection, je dis bien tous les textes, n’en ont que pour le chef du Bloc.

Pseudos journalistes

Tous les autres, selon les pseudos journalistes qui commentent, tous les autres sont des loosers, des moins que rien, des quêteux de votes qui n’ont rien à offrir de bon. Et aucun n’a eu la présence d’esprit de dénoncer l’ingérence d’Obama dans l’élection de notre pays. Aucun !

Les médias traditionnels

Quand je vous dis que ce sont les médias traditionnels qui élisent les députés, et non les électeurs, ce n’est pas une figure de style. Dites-moi que cette sorte de couverture ne vous influence pas ! Ben voyons donc !

Le goon du Journal

Le gagnant ce matin, Martineau, le goon du Journal. En plus d’être une mauvaise inspiration d’une chanson de Jacques Brel (les bonbons), c’est mal écrit ! Ça va être beau de demander notre dû à Ottawa après l’élection avec la marée bloquée mur à mur qu’on nous prédit !

De toute façon, c’est ce que ces gens veulent : que ça bloque !

Pour vos actualités c’est :  DixQuatre.com

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus