Pour sauver l’environnement, Luc Ferrandez « suggère d’élargir l’aide médicale à mourir »

Pour sauver l’environnement, Luc Ferrandez « suggère d’élargir l’aide médicale à mourir ». Vous avez bien lu ! Aussi incroyable que cela puisse être et paraître. Luc Ferrandez, ancien maire de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal, de 2009 à 2019, et conseiller municipal de la ville de Montréal qui a démissionné le 14 mai 2019 de la vie politique, suggère que l’État aide les personnes âgées, malades ou à mobilité réduite à se suicider pour soulager les finances publiques et aider la cause environnementale !

Exprimer son désaveu

Ahurissant !!! Et aucun politicien, aucune personnalité publique pour venir exprimer son désaveu. Et là, je ne joue pas dans l’expectative ni l’enflure verbale.

Luc Ferrandez « suggère d’élargir l’aide médicale à mourir

Les camps de la mort nazis

Attachez bien vos tuques les baby boomers, on y est presque rendus. Et moi, ça m’horrifie à chaque fois que je vois des documentaires sur les camps de la mort nazis où on tuait par milliers, malades, infirmes, homosexuels, gitans, noirs, etc.

ET AUCUN ÉLU POUR S’INSURGER CONTRE CE SOUHAIT !

Vous pensiez avoir tout vu ? Prenez votre mal en patience, les salopards qui préparent ainsi notre avenir ont pris place dans tous les échelons du pouvoir, tant politique que financier.

Une case suicide pour soulager l’État et l’environnement (LA SUITE)

Vous avez été beaucoup à lire mon p’tit mot consacré à la sortie de Ferrandez qui propose et trouverait correct de permettre au système de santé d’ouvrir une case suicide pour soulager l’État et l’environnement du fardeau financier que les malades et les personnes en souffrance représentent. La plupart, à juste titre, se sont montrés en total désaccord et d’autres ont été complètement horrifiés. Certains, pour qui j’ai de l’estime, m’ont cependant écrit en message privé pour me dire que la question mérite d’être débattue. Prétextes : le type est brillant, la liberté de parole ne peut être entravée, ce qu’il dit n’est peut-être pas si bête que ça, etc.

La liberté de parole

Une de mes amies pour qui j’ai beaucoup de respect, une femme brillante, m’a reproché d’avoir des propos qui contrarient la liberté de parole. J’ai été polie ! Elle aime bien Ferrandez. Elle le trouve brillant ! À cela, je ne peux répondre qu’une chose : l’intelligence court les rues ; tout dépend de ce que tu fais avec. J’ai étudié la Révolution française, la révolution russe et les guerres des deux derniers siècles, et je sais de quoi sont capables ces gens à la parole facile. Robespierre, Saint-Just, Marat, Trotsky, Lénine, nommez-les tous, ils ont tous un point en commun. Ce sont des intelligences narcissiques qui n’ont qu’un souci : leur pouvoir.

Tant que j’aurai un souffle de vie, je vais les combattre

Ce sont ces grandes gueules, ces manipulateurs habiles et convaincants qui ont permis à l’Histoire de construire des guillotines, monter des pelotons d’exécution, ouvrir des goulags, chauffer des fours crématoires. Mon avis ! Tant que j’aurai un souffle de vie, je vais les combattre. Avec ce Ferrandez, je vois derrière les cheveux luisants sortir l’oreille du loup. Et ça m’effraie. Mais pas pour moi. Pour mes p’tits enfants qui ne savent pas comment on fait pour voir un loup caché derrière une peau d’agneau. J’aurais voulu écrire une peau de vache, mais je vais me retenir !

Mathieu Bock-Côté

Cela dit, et dans cette même veine, je vous suggère de bien lire le texte de Mathieu Bock-Côté, de ce matin. Surtout les deux derniers paragraphes. Il est en plein dedans et je le remercie d’avoir consacré sa plume du jour à ce sujet…

Pour vos actualités c’est :DixQuatre.com

Faites pas les timides donnez votre avis !
Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus