Le pied dans la porte !

OPINION| Depuis quelques années, le gouvernement s’est servi du terrorisme pour faire avaler la couleuvre de la militarisation des forces policières au nom de la sacro-sainte sécurité.

Par: Guy Morin 

Mosquée de Québec

Camions blindés, fusils semi-automatiques, et bien d’autres jouets pour les élites de la police (GTI municipaux, provinciaux et pour ceux de la GRC qui sont au bas mot le JTF de la sécurité intérieure.) Avec l’événement de la Mosquée de Québec, le gouvernement a entrepris la mise en place du nouveau narratif: « Il est moralement inacceptable pour des citoyens de détenir de telles armes de guerre. De telles armes qui n’ont pas d’utilité pour la chasse ou le tir à la cible. Des armes qui servent à tuer des humains. Ceux qui en font des activités sportives sont une minorité “ d’angry white men ” racistes, des genres de miliciens à l’entrainement. » … Ne jamais gaspiller une bonne crise…

Le Bloc Québécois

Polysesouvient n’est rien d’autre que le service de propagande anti-arme du Parti Libéral du Canada, et le Québec leur boite de Petri pour développé le narratif pancanadien. Avec l’arrivée de la COVID, la fermeture du parlement et la carte blanche offerte sur un plateau d’argent par le Bloc Québécois, c’était le meilleur moment pour un gouvernement minoritaire d’y aller à fond. Ici ce n’était de gaspiller une bonne crise, mais de ne surtout pas passer à côté d’un alignement planétaire qui n’arrive qu’aux 100 ans…

Le contrôle de la population.

Ça n’a rien à voir avec l’objet, seulement à voir avec le contrôle de la population.Dans un pays libre et démocratique, l’État n’a pas peur de ses citoyens et les policiers ne sont pas vus comme une menace aux yeux de la population. Ce que nous vivons est un renversement des droits et libertés vers de simples privilèges accordés aux plus obéissants.

Rendre la population docile, malléable et non menaçante.

Plusieurs montent aux barricades pour la perte de leurs droits et libertés implantée depuis de début de la crise, mais ne se rendre pas contre que la mesure la plus draconienne n’est pas la suspension « dite » temporaire de nos « privilèges » par l’État, mais plutôt le formatage de l’esprit humain qui demandera plus de mesures, qui forcera l’obligation et l’emprisonnement des récalcitrants pour le bien de tous.

Des débiles mentaux.

Maintenant que je passe un complotiste de la pire espèce… revenons à nos moutons…Tels des Thomas, plusieurs refusaient de croire sans voir. D’autres (encore majoritaire) n’y croiront pas tant qu’ils ne recevront pas une sommation à comparaître par un Huissier. Jusqu’à l’histoire de la pétition pour rendre le AR-15 « sans restriction », la majorité de la population canadienne ne savait pas que ce type d’arme était légale au Canada. Après 30 ans à se cacher de peur de déranger et de perdre leur “privilège”, il est normal que les tireurs sportifs passent pour des débiles mentaux.

Le narratif

Pour la prochaine étape, c.-à-d.: les armes de poing, ça sera exactement la même technique. Le narratif consistera à dire qu’il n’est pas normal que des civils détiennent ce type d’arme, surtout se promener avec et les entreposer chez eux. Arrêtez de croire que vous allez convaincre des gens qui n’ont pas d’armes, qui n’en veulent pas, qui n’en ont rien à foutre que vous les perdiez, de vous supporter dans votre croisade.

Vos amis chasseurs

Concentrez-vous sur vos amis chasseurs et tireurs sportifs qui croient que les Libéraux n’iront pas plus loin. Ceux qui croient que le jour où les tireux de mitraillettes et ceux qui se prennent pour l’inspecteur Harry seront éliminés, ils auront la paix.

Je vote pour mes convictions!

Vous avez pris votre carte du Parti Conservateur du Canada? Bravo, maintenant vous êtes en mesure de choisir l’adversaire principal de Justin Trudeau. Est-ce qu’il sera à la hauteur pour faire mieux que Sheer? Ça, c’est à voir… Il faudrait aussi que nos « Voter c’est d’la marde », nos « Voter c’est choisir son maître » et nos « je vote pour mes convictions! Max all the way! » comprennent que de battre Trudeau, c’est le seul moyen de légalement garder leurs armes à court terme. Oui, j’ai bien dit à court terme…

Trudeau une marionnette

Les conservateurs savent que le vote des propriétaires est acquis et que le retrait du C-71 et du décret est assez pour calmer les plus dociles. Mais ils ont aussi la tendance facile au statu quo le temps que les libéraux reviennent au gallop. Le BAN des armes à feu n’est que le pied dans le cadre de porte de l’asservissement d’une population… Le Parti Libéral du Canada est le véhicule… Et Trudeau n’est que la marionnette pour faire la job…

Battons-nous!

Pour le moment, nous n’avons rien perdu. Nous ne sommes pas encore des bandits. Mais battons-nous! Parce que sinon, d’ici quelques mois, nous aurons tout perdu. Jusqu’à notre titre d’honnêtes propriétaires d’armes à feu.

Pour vos actualités c’est : DixQuatre.com

Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus