Covid-19 : On en rirait si ce n’était pas si tragique !

Depuis quelques jours, retournement de situation. Dans un communiqué de presse internationale pathétique, un envoyé spécial de l’OMS dénonce le confinement.

Par : Russel-Aurore Bouchard

La menace COVID-19

Non seulement cela n’aide pas à diminuer la menace COVID-19, mais c’est en train de tuer l’économie mondiale, multiplie les écarts de richesse, crée de la pauvreté et au bout du compte plus d’enfants vont mourir à travers le monde. Autrement dit, le remède imposé par nos gouvernements d’incapables est pire en termes de souffrance et de mortalité que la maladie elle-même.

Mentir dès le début

Et comme ce genre de vérité n’arrive jamais toute seule, voilà qu’en France et au Québec, on se fait dire que les gouvernements ont menti dès le début sur l’efficacité du masque. Je vous fais grâce des détails, mais au cas où on l’aurait oublié, ceux et celles qui ont dénoncé le fait ont été jusqu’ici classés dans la rubrique des complotistes, fustigés, dénoncés, voire même rayés des réseaux sociaux par les senseurs de ces mêmes réseaux.

Richard Martineau

Un gros bravo à Richard Martineau qui, ce dimanche dans sa plus pathétique des chroniques à vie, vient de découvrir la supercherie gouvernementale six mois après le commun des mortels ainsi que celle de l’OMS ! Morale de cette sordide histoire, on nous ment depuis le début et le pire dans tout ça, on continue à confiner, de fermer les commerces mêmes si le nombre de morts n’est plus au rendez-vous, et de tuer notre économie.

Pour vos actualités c’est : DixQuatre.com

Faites pas les timides donnez votre avis !
Chargement ...
DixQuatre
DixQuatre.com est un média en Abitibi-Témiscamingue couvrant l’actualité locale et régionale. Nous avons une équipe de collaborateurs et collaboratrices réputés qui offrent, chaque jour, une couverture des faits divers, des événements et des enjeux qui vous concernent.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation. Nous vous invitons à en lire davantage sur notre politique de confidentialité. Accepter En savoir plus