Claude Aubin

Pour en finir avec Omar Khadr

J’entends crier depuis quelques jours des gens partout au Canada, parce qu’un jeune homme « terroriste » vient d’être indemnisé par notre gouvernement. Pouvons-nous simplement regarder l’affaire avec plus de profondeur?

Claude Aubin

Madame l’impératrice

Il y a quelques années, au Québec, nous avons eu droit à une reine en fauteuil roulant, dépensière, au-dessus des lois, imbue d’elle-même, se croyant en ligne directe avec la famille Windsor. Elle nous aura fait suer pendant des années par ses frasques dignes de la royauté. Et, sans même sourciller lors de son procès-fleuve, elle invoquera : « La reine ne peut avoir tort. » Tant pis pour les sans-culottes.

Claude Aubin

On ne peut pas perdre tout le temps (la suite)

J’avais donc une équipe pour travailler et du pain sur la planche. Pour commencer, Nick avait Tony dans sa ligne de tir et nous avions quelques jeunes à ramasser. Pour le reste, Marty nous apporterait son lot de malfrats à embarquer. Nous n’allions pas chômer.

Claude Aubin

Filature étonnante (la suite)

Maintenant dans le commerce, je suis juste derrière Hassan qui à les mains pleines de CD.. Un employé l’accueille comme une vieille connaissance et les CD s’étalent sur le petit comptoir de bois qui sert aussi de demi-porte. En quelques fractions de secondes, tout est terminé. Les Cd se retrouvent sur un bureau et Hassan ramasse les dollars.

Claude Aubin

La commission Chamberland

J’aime bien suivre les péripéties de la commission Chamberland, pas qu’elles soient passionnantes, mais cette commission confirme ce qu’un de mes anciens officiers disait à la blague: «Égalité pour tous et favoritisme pour les amis».

Claude Aubin

Quand Dieu s’en mêle…

Je venais tout juste de régler les vols de jambon, dans la cuisine des pères de Loyola. Le prieur écrivait une très belle lettre de remerciement et selon lui, Dieu me le rendrait. Pour ça, pas si sur!

Claude Aubin

À bout de souffle

Pas facile de suivre la saga libérale provinciale; encore une semaine remplie d’émotions. Le président de la Fraternité des policiers de Montréal ne sort pas une, mais deux bombes en deux jours. Une probable protection pour deux députés libéraux et une demande pour devenir futur député libéral. Wow… Le député Ouellette dit s’être fait pousser vers la porte, le député Poëti aussi, puis on apprend de nouvelles révélations sur les magouilles libérales.

Claude Aubin

Se faire arrêter le soir de sa fête

Marty mon flic de Shawbridge, était arrivé tout excité. Il savait ou se trouvaient trois de ses jeunes évadées. Le pauvre, il y croyait toujours. Il avait beau les rentrer le vendredi, le lundi ils étaient déjà sur la rue à glander, voler ou faire le plus vieux métier du monde. Mais bon, Marty est mon ami et à un ami on ne refuse rien. Alors je me préparais donc à partir en chasse.

Blogues

Le beau gosse et le pot

Notre fils à papa, le premier ministre des «selfies» vient de tenir une de ses promesses. Elles ne sont pas nombreuses à être tenues, mais celle-ci sera à tout le moins rock & roll.