Guy Morin

Propriétaire de AGM Sécurité, Président du collectif Tous contre un registre québécois des armes à feu (TCRQ), candidat du Parti conservateur du Québec, formateur en maniement des armes à feu, passionné par les questions de sécurité publique et tout ce qui a trait à défense légitime avec arme à feu et ce qui l’entoure. Prône les valeurs de liberté et de responsabilité individuelles et qualifié d’anarchiste par le Ministre Martin Coiteux

LE TI-BISOU MALAISANT

Un autre débat qui dérape, entre les féministes extrêmes qui crient à la culture du viol et les Z’Épais qui disent « y’a rien là ».

Que des cons qui oublient vite

Je suis certain que la majorité des gens qui prennent la décision de se présenter en politique la première fois le font pour des raisons valables et ont tous la certitude de pouvoir apporter quelque chose à la société.

Sacré Régis Babeaume !

J’avais prédit le retrait de Lévis du projet SRB. J’avais prédit aussi que le p’tit Napoléon laisserait tomber ce projet qui n’a rien de rassembleur dans sa ville. Je croyais sincèrement qu’il n’oserait pas aller en élection sur ce sujet avec l’éventualité d’un nouveau parti qui peut au minimum le faire mal paraître et au mieux l’isoler pour les quatre prochaines années grâce à des conseillers non Labeaumistes.

Le juge, l’athlète et la pauvre victime…

Les Trudoïstes ont décidé de nommer des nouvelles figures sur le « Comité consultatif canadien sur les armes à feu ». Des nominations partisanes qui suivent le sens de leur boussole idéologique : du contrôle, du contrôle et encore plus de contrôle.