Actualité

Le mystère atikamewk de Louisa d’Obédjiwan

Le 30 décembre 1934, Louisa, 6 ans, de la réserve indienne d’Obédjiwan, en Haute-Mauricie, était égarée en forêt depuis des heures, en pleine nuit. Les Atikamewks la cherchaient en vain. Les Indiens avaient beau crier, appeler, aucune réponse. Par Ghislain