nature

La réserve La Vérendrye, en l’honneur de l’explorateur et militaire Pierre Gaultier

La Vérendrye est le nom de la réserve faunique de quelque 13 000 kilomètres carrés qu’on traverse en empruntant la route Transcanadienne 117, entre Louvicourt en Abitibi-Témiscamingue et Grand-Remous en Outaouais. C’est au Québec! Elle a été établie en 1939 sous le nom de  »Réserve de la route Mont-Laurier-Senneterre » afin de protéger l’important territoire naturel qu’elle constitue, ceci dans la foulée des travaux routiers majeurs. En 1950, le gouvernement du Québec l’avait transformée en  »parc » et avait profité du 200e anniversaire du décès (1749) de l’explorateur Pierre Gaultier de Varennes et de La Vérendrye pour lui attribuer son nom. En 1979, le parc était rétrogradé au statut qu’on lui connaît aujourd’hui.

Un lien avenue Senator-boulevard Témiscamingue? Pas souhaitable, à moins que…

Relier le boulevard Témiscamingue (route 391) et la route Transcanadienne 117-101 par l’avenue Senator, à Rouyn-Noranda, Abitibi, Québec? Je ne crois pas, à prime abord, que ce soit une bonne idée. Cette dernière a été apportée, il y a quelques semaines, alors que j’affirmais qu’il manquait un troisième tunnel-viaduc ou un pont routier, dans cette ville. Je respecte le point de vue d’un lien avenue Senator-boulevard Témiscamingue, mais je ne le partage qu’à certaines conditions.

REDONNEZ-NOUS NOS CANTONS!

Une des choses les plus bêtes que j’ai vu passer dans ma vie, c’est l’élimination des cantons sur les cartes topographiques du Québec par le ministère canadien des Mines, de l’Énergie et des Ressources pour les échelles 1 : 50 000 et même 1 : 250 000, alors qu’ils ont pourtant été maintenus chez nos voisins ontariens. Cela pour les remplacer par des limites… municipales!