Jean Bottari

Ah enfin le deuxième bain

Certains ont félicité Gaétan Barrette que je surnomme non affectueusement le dictateur de la santé qui, après avoir orchestré des coupes de 916 M$ dans le réseau de la santé, accorde une deuxième bain aux bâtisseurs de notre société vivant en CHSLD. Je n’ai pas l’intention de le féliciter pour ce saupoudrage de 36 M$ un an avant les élections pour l’embauche de 600 préposés aux bénéficiaires pour donner un deuxième bain par semaine.

Le-dieu-de-la-sante
Blogues

Le dieu de la santé !

Oui vous avez bien lu mon titre. Le dieux de la santé. C’est notre ministre de la santé, Gaétan Barrette que je surnomme ainsi. Ce qualificatif lui va très bien car il semble tout savoir. Sans jamais consulter qui que ce soit, surtout par les intervenants du Réseau de la santé, il impose ses idées. Les pharmaciens, médecins omnipraticiens et spécialistes, préposées aux bénéficiaires, infirmières auxiliaires et infirmières, tous y sont passés. Parlez-en à des interviewers expérimentés comme Paul Arcand qui ne peut jamais avoir le dernier mot avec le  »doc » Barrette.

Bilan-de-premiere-annee-du-CISSS-de-l'Abitibi-Temiscamingue
Politique

Bilan de la première année du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue

Le 1er avril prochain marquera le premier anniversaire de la création du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Abitibi-Témiscamingue à la suite de l’adoption de la Loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux, notamment par l’abolition des agences régionales. Cette première année d’une réforme majeure a été marquée par de nombreux défis.